Différents modes de portage

Publié le par L'Âge de Lait

 

Il existe une grande variété de modes de portage, il n’y a pas une façon de porter son bébé, mais bel et bien des façons de partager cette intimité avec son enfant. A travers le monde, presque chaque peuple a son système qui lui est propre, et beaucoup de ce systèmes traditionnels sont physiologiquement intéressants.

Loupe sur certains systèmes, traditionnels ou non, mais qui ont le point commun d’être confortables et conçu de manière à respecter la physiologie de la mère et son bébé.

 

L’écharpe de portage est aujourd’hui très réputée et se développe énormément. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, elle n’a rien de traditionnel : elle fut inventée dans les années 70 par une mère allemande qui s’est inspirée de nombreuses traditions pour créer un outil de portage plus adapté à notre mode de vie occidental. Sa création est bien évidemment une grande réussite, et on ne trouve rien de plus physiologique que le portage en écharpe aujourd’hui. Les écharpes de portage se déclinent en nombreuses marques, nombreuses textures (coton, lin, coton et lycra extensible…) et nombreux coloris.

598009 GKXMBJOLW5MRQ1DMC3RTPAO7HGTTJV dessin-madeleine-port

Elle a le gros avantage d’être sans doute le moyen de portage le plus physiologique, à la fois pour la mère et pour le bébé. Elle est également très confortable, même pour de longues marches, car elle garde le bébé au plus serré contre le porteur, et le poids à porter est donc moins lourd que pour les autres moyens de portage. Cependant, le tissu peut donner la sensation de cisailler un peu les épaules sur de grandes durées, surtout en été lorsqu’on porte un tee-shirt fin ou un débardeur (ce qui n’est pas le cas des porte-bébés avec bretelles rembourrées). Les positions que l’on peut utiliser sont variées, adaptées à chaque personne et à chaque bébé aussi. On peut l’utiliser sur le ventre, sur le dos et également sur la hanche. Les prix sont très variables, d’environ 40 euros à 120 selon les marques. Avouons que la qualité varie également et que très souvent une écharpe à 40 euros ne vaudra pas une écharpe à 80… On peut trouver un comparatif prix/qualité ici : http://www.portersonbebe.com/comparatif-porte-bebes/list/comparatif-porte%11b%e9b%e9//jr_type,Echarpes/ ou ici : http://www.bebenaturel.info/article.php3?id_article=18

Un autre avantage de l’écharpe est qu’elle peut servir à beaucoup de choses, couverture, hamac, tapis à langer, pare-soleil… ses usages peuvent être multiples et chacun peut lui trouver une fonction particulière lorsqu’il n’a que cela sous la main…

Pour un nouveau-né, l’écharpe est vraiment le must incontournable, le plus adéquat et le plus confortable pour toute la famille. Aucun porte-bébé ne peut être comparé, les premiers mois, au portage en écharpe. Pour un bambin très lourd, c’est également le mode de portage qui sera le plus adapté car l’écharpe permet de porter sans trop de mal des bambins plus costauds sans se faire trop mal au dos !

Voir également la page  Nos ateliers

bd

 

femme-africaine-bebe-vLe pagne africain est un moyen de portage qui se pratique de plus en164675632 small plus en Occident. Il s’agit d’un bout de tissu d’environ 90x110 cms. Il est à vrai dire très confortable, plus rapide à mettre en place que l’écharpe, et a l’immense avantage de ne pas coûter grand-chose à fabriquer. Il est idéal pour l’été car moins chaud que l’écharpe. Il peut s’utiliser dès le plus jeune âge, bien qu’il y ait un coup de main à prendre pour passer un nouveau-né dans son dos ! Pour le portage d’un nouveau-né, on peut utiliser un second
 pagne pour lui soutenir la nuque. Un bambin costaud sera trop lourd à porter ainsi, car c’est un moyen de portage très bas, mais sinon, il est très intéressant à envisager et à utiliser au quotidien. On se sent plus libre de ses mouvements car on n’a rien sur les épaules.

 

Logo2

      auteur de ce dessin: http://www.anne-soline.net/

 

P1010216Les porte-bébés hamac, déclinés également en de nombreuses marques, offrent la possibilité de mettre très rapidement son bébé ou bambin en porte bébé pour un court moment, le plus souvent sur la hanche (on peut aussi porter devant ou dans le dos, mais le soutien n’est pas aussi confortable qu’avec une écharpe puisque le poids n’est pas réparti sur les deux épaules). On peut aussi allonger un bébé plus petit dedans, en berceau. Ils sont également pratiques pour allaiter en portant. Il y en a pour tous les prix et tous les goûts, du simple foulard bon marché au sling ou au porte-câLLLin (55 euros).

Attention par contre, ils ne sont pas conçus pour porter très longtemps et peuvent provoquer des problèmes de hanche ou de dos à la longue, si on porte toute la journée ou pour de longues promenades régulièrement avec. C’est à chacun de trouver la limite de leur utilisation selon son confort et son ressenti.

On peut utiliser à la place certains porte-bébés traditionnels, comme le rebozo (ou n’importe quel foulard solide !), l’awayo d’Amérique du sud… ou bien un filet, genre tonga, très pratique car ne prenant pas de place.

P1010332

 

PICT0031.JPGLes porte-bébés chinois sont de plus en plus en vogue. Produit dérivé du porte-bébé chinois (asiatique) traditionnel (plus « rustique » cependant, constitué simplement d’un carré de tissu et de 4 lanières), il est souvent d’une forme plus adaptée à notre physiologie et rembourré aux épaules et à la tête du bébé. Certains possèdent même une capuche qui protège du soleil ou de la pluie.

Ils sont très pratiques. Plus rapides à installer que l’écharpe, ils n’en atteignent pas le confort (le poids est plus lourd à porter car le bébé étant moins serré contre le porteur est plus en arrière) mais restent malgré tout très confortables et sont facilement maniables pour des parents qui auraient du mal avec l’écharpe. On peut les utiliser même pour des grandes promenades, quoi que cela puisse être lourd au bout d’un moment si le bébé (bambin) est très costaud.

Un autre avantage consiste en la mise en place lorsqu’il pleut : contrairement à l’écharpe, on n’est pas obligé de faire trainer des mètres de tissu dans les flaques le temps de la mise en place…

Les prix varient d’environ 50 euros à 90. On en trouve de toutes les couleurs, en coton ou en chanvre et coton.

PICT0035_2.JPG

Les porte-bébés ergonomiques : nous ne parlons pas ici de babybjörn ou autres porte-bébés anti-physiologiques que l’on trouve partout et qui sont vraiment mauvais, à la fois pour le bébé (qui est tendu dedans, jambes pendantes, et souvent, pour les petits garçons, en appui sur ses testicules) et pour le porteur (le bébé est lourd dedans en comparaison des porte-bébés physiologiques, et ces porte-bébés ne sont pas conçus pour épargner le dos du porteur !). Nous dirons juste qu’il vaut sans doute mieux mal porter (en porte-bébé genre babybjörn) que ne pas porter du tout… mais qu’il vaut mieux investir dans un produit pas vraiment plus cher et tellement plus confortable ! Manduca et ergobaby sont les mieux notés, et pour avoir testé le manduca, il est vrai que le confort est tout à fait présent. Le bébé est bien positionné, les réglages peuvent permettre de le porter assez près du corps du porteur. Plus lourd que l’écharpe (on ne vantera pas assez la magie de l’écharpe question poids de portage !), ils restent néanmoins d’un confort s’approchant du porte-bébé chinois.

Ils sont vraiment très faciles d’utilisation. Conçus avec des rembourrages, aérés, légers et très réglables, ils PICT0002 3sont faits pour de longues promenades et pour un confort maximum du bébé et du porteur.

Le manduca, que nous avons testé, est vraiment confortable avec un bambin. Un bébé n’y sera pas aussi à l’aise, malgré le réglage spécial à faire l’écharpe semble plus appropriée. Pour un enfant plus grand (à partir de deux ans et demis-trois ans), il est encore utilisable, mais le porte-bébé arrive assez bas dans le dos des « grands » portés et est donc moins confortable pour l’enfant et plus lourd (car l’enfant peut plus gigoter et ne se gêne pas pour le faire !) pour le porteur.

Les prix sont dans les 90-120 euros. Moins cher, toujours, que beaucoup de sac-à-dos de portage, et sans aucun doute un meilleur investissement. Les couleurs sont variées et agréables. Ils sont en coton ou coton et chanvre bio.

 

Pour aller plus loin: 

Porter mon bébéCécile Cortet et Céline Guerrand-Frénais

Vivre la relation avec son bébé, allaiter, dormir, porter, Nathalie Rocques

Peau à peau -technique et pratique du portage, Ingrid Van Den Peereboom

Porter son bébé, Claude Suzanne Didierjean Jouveau

 

Autres articles sur le sujet:

Pourquoi porter son enfant?

Prématurité et portage

Un poncho de portage

 

 

dessin parade portage

 

Publié dans portage

Commenter cet article

apdc 19/04/2016 13:46

merci pour cet article sur le portage de bébé

alisabel 12/06/2011 22:13


Bonjour

le dessin que vous utilisez ci dessus (la porteuse avec la chevelure imposante) n'est pas libre de droit, il a été fait par une jeune dessinatrice qui se nomme Anne Soline, qui d'une part ne serait
peut être pas d'accord, d'autre part aurait bien besoin d'un coup de pouce pour faire connaitre son travail . Merci donc, à minima, de faire connaitre son site : http://www.anne-soline.net/


L'Âge de Lait 13/06/2011 10:36



Bonjour,


Je vous remercie de m'avori contactée, je vais prendre contact directement avec la dessinatrice afin de savoir s'il m'est possible de laisser ce dessin. Il est parfois difficile de retrouver,
lorsqu'on fait une simple recherche sur des dessins spécifiques, les auteurs de ces dessins, et j'apprécie de pouvoir entrer en contact avec eux et de pouvoir leur demander leur accord, ainsi
que, comme vous le dites, mettre un lien, leur nom, afin qu'ils ne demeurent pas dans l'oubli.


cordialement