tentes rouges, un partage au coeur de la femme

Publié le par L'Âge de Lait

9894.jpgLes « Red Tents », littéralement, les tentes rouges, sont des groupes de paroles de femmes qui racontent leurs histoires de naissance, parlent et partagent leur intimité, leurs histoires de femmes, dans une ambiance plutôt intimiste. La tente rouge est une référence à une tradition ancienne de regroupements des femmes en un lieu qui leur est dédié, pour célébrer les grands événements de la vie sexuelle d'une femme : puberté, grossesse, naissances, etc.

 

Aujourd'hui, rares sont les moments où les femmes peuvent se retrouver entre elles, et discuter de ces sujets, tellement importants, mais tellement intimes. La tente rouge permet de retrouver cet espace qui a existé dans nombre de sociétés, de redécouvrir la joie de partager entre femmes un instant de vie où chacune aura sa place, où chaque histoire sera écoutée et respectée, sans jugement, juste dans l'esprit de partage et de soutien.

 

On peut rarement parler dans la vie quotidienne de nos joies ou de nos difficultés de femmes dans l'intimité. Dans le cadre d'une tente rouge, les femmes sont en sécurité pour se confier comme elle le souhaitent, autant qu'elles le souhaitent, sur tous les sujets qui leur tiennent à coeur.

 

 

Pour ce qui est de la forme, la tente rouge peut être faite selon le désir du groupe de femmes qui se réunit. Le principe est de réunir un petit (ou grand, mais c'est alors moins intime) groupe de femmes et de partager ensemble un moment. L'espace doit être chaleureux, de préférence petit, cela facilité l'intimité. On le décore comme on le souhaite. Beaucoup de groupes de femmes choisissent de fermer un lieu (en en faisant une sorte de tente ou de petite pièce dont les murs sont des tentures) à l'aide de tentures, souvent rouges (d'où le nom). Le rouge est une couleur forte, qui pour beaucoup de traditions a une connotation très féminine, des tentures rouges laisseront filtrer une lumière chaude, chaleureuse, intime, très agréable. A l'intérieur, des tapis, des coussins, des bougies, des fleurs, des sculptures, des décorations diverses... de l'encens ou des huiles essentielles en diffusion... chacune laissera libre cours à son imagination féminine, tout ce qui rappelle la femme, la vie, sera bienvenu, tout ce qui aide à favoriser une ambiance détendue et cocooning y aura sa place. Tout peut être rouge, ou bien on peut choisir d'autres couleurs bien sûr... On s'installera par terre, sur des coussins, sur des sofas, des canapés... confortablement, proches les unes des autres...DSCN3786

On peut apporter du thé, une infusion, à partager, et aussi des gâteaux, des goûters... ou bien partager un goûter avec les hommes et les enfants qui seront restés en dehors... ou les deux à la fois! ^_^

Pour que l'atmosphère soit à la fois intime et sécurisante, il est nécessaire que chacune respecte le secret de la tente rouge. Ce qui y est dit n'en sort pas. C'est un espace où chacune peut se livrer sans crainte de voir rejaillir ce qu'elle a avec confiance divulgué au grand jour. Lorsque les femmes se sentent en sécurité, elles parlent souvent de choses dont elles n'avaient jamais parlé et qui font partie du plus profond d'elles-mêmes. Elles ont envie de se sentir préservées, quand bien même elles éprouvent du plaisir et du soulagement à exprimer des choses qu'elles n'ont parfois jamais dit ailleurs. 

Certaines préfèrent se taire et écouter. Cela doit être respecté, personne ne doit se sentir obligé de se livrer. Ce n'est pas parce qu'elles parlent peu et n'ont pas envie de dire des choses trop intimes sur elles qu'elles ne profitent pas de la joie d'être ensemble et des bienfaits de l'intimité et de l'amitié chaleureuse qui se dégage du lieu.

On peut mettre de la musique ou bien laisser le silence comme fond sonore. Certaines savent faire de la musique, elles peuvent en faire profiter le cercle de femmes si elles le souhaitent. On peut danser. On peut faire des choses ensemble. Ou bien rester assises ensemble tranquillement. On peut décider de créer quelque chose ensemble. Faire un rituel. Tirer des cartes de tarot. On peut chanter. Laisser libre cours à son imagination, à ce qui naît du groupe et des envies de chacune.

On peut inviter différentes générations à se retrouver. Les jeunes filles sont les bienvenues, si leurs mères se sentent à l'aise avec la présence de leur fille sous l'ombre de la tente rouge. Les enfants devraient être pris en charge en dehors de la tente rouge par le papa ou un autre adulte. Seuls les bébs ont le privilège de participer et de profiter de l'ambiance et du calme de la tente rouge... Les hommes en sont bien sûr exclus, leur présence empêcherait le partage de l'intimité féminine... D'autres évènements peuvent être conçus pour les inclure, mais la tente rouge ne leur laisse pas de place. Si c'est frustrant pour eux, ils peuvent se créer un autre espace, à eux, pour se retrouver entre hommes si cela leur dit... Les femmes, elles, seront ravies de se retoruver pour garder les enfants et papoter pendant ce temps!

 

"des amies m'ont offert un blessing way lorsque j'étais enceinte de mon troisième enfant. C'était un moment magique, très intime, vraiment un moment de partage, avec beaucoup d'amour, de douceur et de complicité. Nous avons décidé par la suite de nous revoir pour faire une tente rouge, tant ce moment avait été fort et beau pour nous toutes. Nous nous sommes réunies une première fois, et nous avons tout de suite pu entrer dans le "vif du sujet", partager ensemble sans gêne des choses très intimes, c'était formidable. Nous avons trouvé que cela manquait vraiment dans nos vies, et que ces moments étaient nécessaires et ressourçants pour nous. Nous avons donc décidé de nous retrouver environ tous les mois et demis pour partager une tente rouge, et à chaque fois nous attendons ce moment ave cimpatience. Après, je me sens "regonflée", rafraichie, ressourcée, plus prête à affronter mon quotidien quoi qu'il arrive et à savourer chaque moment. Je me sens confiante, je sais à chaque fois que bientôt arrivera ce moment où je pourrai me livrer et partager mes joies et mes peines. C'est le seul endroit où je me sens la possibilité d'exposer mes difficultés de couples quand j'en traverse, et je vois alors que je ne suis pas toute seule, je me sens soutenue et en lien. J'espère que nous continuerons longtemps à partager ces moments, je crois que pour ma part je ne m'en lasserai jamais!" Aurélie

 

Bibliographie:

La tente rouge, Anita Diamant

La danse des femmes, Rosina-Fawzia Al-Rawi et Monique Arav (un livre sur la danse orientale où l'auteure raconte son enfance en Irak et notamment les rencontres entre femmes là-bas, un passage de quelques pages très beau... le livre, ensuite, est plein d'exercices agréables et intéressants pour les femmes, même pour celles qui ne pratiquent pas par ailleurs la danse orientale)


Publié dans être femme

Commenter cet article