Des activités pour les bébés et les jeunes enfants

Nous proposons des réunions où les enfants et bébés peuvent se retrouver ensemble, et évoluer dans la sécurité de la présence de leurs parents tout en côtoyant d'autres enfants d'âges divers. La possibilité, pour des enfants, de côtoyer des enfants de tous âges stimule leurs capacités: le plus jeune n'aura de cesse que de vouloir imiter l'aîné, développant ainsi plus aisément et plus harmonieusement des capacités nouvelles, et le plus âgé apprendra à se socialiser avec des plus jeunes, chose qui nous semble également importante pour son développement. Les enfants qui n'ont pas l'habitude de côtoyer d'autres enfants sont moins sociables que les premiers, et on sait que dans les familles, les cadets apprennent souvent plus vite dans le sillage de l'aîné que l'aîné lui-même n'a appris!
Nous apprécions la pédagogie montessori, qui sera la base de ces réunions, car elle est la plus respectueuse, selon nous, du développement de l'enfant et de son rythme. Selon cette péda
dogie, l'enfant doit apprendre à faire tout seul, l'adulte n'étant là que pour l'aider s'il en fait la demande (s'il en a vraiment besoin), et il ne doit pas être assisté. On peut, en suivant les principes de Maria Montessori, aménager des espaces, dans la maison, où tout est à portée de l'enfant, afin qu'il apprenne ce qu'il a envie d'apprendre: les choses de la vie quotidienne que nous faisons nous-même. Ainsi on peut placer les interrupteurs à hauteur d'enfant, faire un lavabo, un porte-manteau à la taille de l'enfant, lui offrir une chaise à sa taille ou encore installer son lit par terre, afin qu'il puisse se lever à son gré et ainsi apprendre l'indépendance.

Voici un extrait de l'encyclopédie wikipédia concernant la pédagogie montessori:

"Pour Maria Montessori, il est primordial d'offrir à l'enfant la possibilité d'épanouir au maximum ses différentes sensibilités :

  • dans un cadre adapté à ses besoins psychologiques ;
  • en respectant son rythme propre et ses particularités individuelles (ses périodes sensibles) ;
  • tout en l'éveillant à la vie sociale.

Les psychologues contemporains montrent le passage de l'enfant par différents stades de développement psychologique. Ces stades sont les mêmes pour tous et possèdent un ordre de succession invariable. Mais dans la psychologie montessorienne, chaque enfant est unique. Il a sa personnalité propre, son rythme de vie, ses qualités et ses difficultés éventuelles. Les enfants traversent tous des « périodes sensibles » :

  • Il s'agit de sensibilités spéciales en voie d'évolution, des moments de la vie de l'enfant où celui-ci est tout entier « absorbé » par une sensibilité particulière à un élément précis de l'ambiance.
  • Ce sont des périodes passagères, transitoires ; elles se limitent à l'acquisition d'un caractère déterminé ; une fois le caractère développé, la « sensibilité » cesse. Il est donc primordial que l'ambiance (l'environnement) offre au bon moment à l'enfant les moyens de se développer.

Selon Maria Montessori, « si l'enfant n'a pu obéir aux directives de sa période sensible, l'occasion d'une conquête naturelle est perdue, perdue à jamais ». Pendant ces périodes sensibles, l'enfant assimile telle ou telle acquisition. Si l'enfant est aidé à ce moment précis, l'apprentissage se fait en profondeur. Mais si l'enfant ne trouve pas les éléments (dans l'ambiance et le matériel) qui répondent à son besoin du moment, la sensibilité s'étiolera progressivement.

Maria Montessori est convaincue que les forces du développement sont incluses dans l'être vivant et que l'œuvre de l'éducation consiste à conserver leur spontanéité, et à éloigner tout ce qui pourrait les affaiblir et les empêcher de s'épanouir.

Il faut que l'enfant édifie lui-même sa personnalité et qu'il développe ses facultés motrices et intellectuelles. C'est pourquoi l'éducateur doit avoir une confiance complète dans les forces de l'enfant, respecter sa liberté d'action et préparer l'ambiance nécessaire et favorable à son développement. L'éducateur doit être capable d'observer les différences de rythme de l'enfant, il doit bien connaître chaque enfant en faisant preuve d'attention et de respect."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :